Accueil  >  Pédagogie > Speed-booking 4° Français

Rubrique Projets pédagogiques 15-16

Speed-booking 4° Français

Le 23 juin 2016 - Administrateur

Pour favoriser la lecture-plaisir dans le cadre du cours de français, les 4è2 se sont rendus au CDI pour une présentation de lectures possibles autour de deux thèmes des programmes de français : le roman par lettres et le récit fantastique. Les œuvres ont principalement été sélectionnées dans la littérature jeunesse, avec un degré de difficulté respectant les habitudes de chacun (petits/grands lecteurs).

Monsieur Calvet et Madame Quinquis ont échangé pendant une heure avec les élèves sur la quatrième de couverture, le contexte d’écriture de l’œuvre, ses principales intrigues… Chaque élève est reparti avec le livre de son choix, en sachant que 10 jours plus tard aurait lieu une séance de speed-booking, au cours de laquelle il faudrait être capable de parler de l’œuvre et de la défendre.

Inspiré des séances de speed-dating, ou rencontres rapides, le speed-booking met les élèves en situation de présenter et de défendre des livres dans un temps très bref. Ainsi, sans véritablement s’en rendre compte, les élèves travaillent l’argumentation mais surtout stimulent entre eux la curiosité, l’envie de partager et de lire.

Entre la séance de présentation et la séance de speed-booking, le point sur l’avancée des lectures était fait régulièrement en classe. Certains étaient déçus par un roman dont le titre les attirait particulièrement. D’autres s’interrogeaient sur la stratégie à adopter : lire deux récits courts ou un roman plus long ? Des temps de lecture personnelle étaient également proposés dans le cours de français, en fin de séance par exemple.

Le jour du speed-booking, 3 minutes étaient données aux élèves pour présenter leur livre selon les consignes données. Puis l’élève qui avait écouté prenait à son tour la parole pour présenter ses lectures. Après ces 6 minutes d’échanges, les interlocuteurs changeaient, ce qui permettait à chacun de découvrir les lectures et le travail de ses camarades.
Il était intéressant pour le professeur de voir les élèves s’impliquer dans des lectures qu’ils avaient choisies et sur lesquelles ils portaient un jugement. Une certaine émulation conduit les élèves à s’intéresser et à lire. Ils se sont échangé leur livre. Chacun a ainsi lu de 1 à 3 livres en 10 jours.

juillet 2017 :

juin 2017 | août 2017


Services en ligne

Restez informé